Articles

KANDA

Image
Bonjour tous, 
J'espère que vous allez bien. Moi, oui ! :-) 
Aujourd'hui, je vous présente un autre personnage secondaire, mais non le moindre, de mon histoire : Kanda, la grand-mère de Sahale.

PERSONNAGE SECONDAIRE  de ma série en huit épisodes, intitulée  LES SÉMOLINES






Kanda, vieille Amérindienne de la réserve Wôlinak, au regard fond d'océan, est la grand-mère de Sahale et la mère de Shumanie. Elle souffre d'arthrite rhumatoïde et possède certains pouvoirs chamaniques, dont celui de la vision. 
Son principal but est de transmettre à Sahale son héritage ancestral. Depuis sa tendre enfance, elle lui enseigne l'importance des rêves, même s'il ne veut rien savoir.


Parviendra-t-elle à faire accepter à Sahale sa véritable nature ?

SÉBASTIEN BICHONNET

Image
Bonjour, tout le monde ! 
J'espère que vous avez passé une belle journée avec cette chaleur et ce beau soleil. Moi, oui. J'ai réussi à courir 5 km ce matin, avec une minute de marche à tous les kilomètres. Je suis quand même fière de moi ! 
Aujourd'hui, j'ai envie de vous présenter Sébastien Bichonnet, le père de Sahale.  

PERSONNAGE SECONDAIRE de ma série en huit épisodes, intitulée LES SÉMOLINES





Sébastien est le père de Sahale et le mari de Shumanie. Ancien enquêteur à la criminelle, mari et père violent, il a disparu lors d’une explosion dans le cadre de son travail. 
Huit ans plus tard, il réapparaît lorsque les disparitions se multiplient à Gentilly.

Pure coïncidence ?

SHUMANIE BICHONNET

Image
Bonjour, tout le monde !
J'espère que vous avez passé un beau weekend. Moi, oui, il fait beau et chaud ! Quoi demander de mieux ? 
Aujourd'hui, j'ai décidé de vous présenter la mère de Sahale, Shumanie Bichonnet, une femme forte, capable de se relever après les coups durs de la vie. Et Dieu sait que des coups, elle en a reçu... 

PERSONNAGE SECONDAIRE  de ma série en huit épisodes, intitulée  LES SÉMOLINES




Abénaquise de la réserve Wôlinak, Shumanie travaille chaque jour dans son dépanneur. Avec l’appui de son fils, Sahale, elle s'occupe de sa propre mère Kanda, qui souffre d'arthrite rhumatoïde aiguë. 
Depuis la disparition de son mari violent, huit ans plus tôt, elle erre d'une relation amoureuse à l'autre, sous le regard incisif de son fils. 

Pour quelle raison se réjouit-elle du retour de son mari ?

CÉDRIK PELLERIN

Image
Bonjour, tout le monde !
Voici CÉDRIK POIRIER, le fil de Joëlle et de Sahale. Ce petit bout d'homme, je l'aime, parce qu'il a sa manière bien à lui de communiquer et qu'il est prêt à tout pour aider sa meilleure amie. 

PERSONNAGE SECONDAIRE de ma série en huit épisodes, intitulée LES SÉMOLINES




À dix ans, Cédrik éprouve de la difficulté en classe au point de redoubler sa quatrième année et se bat dans la cour de récréation. Dans sa nouvelle école, il rencontre les mêmes problèmes mais se fait une amie, Meredith Poirier.
Lorsqu’un terrible événement la frappe, ils décident d’enquêter pour trouver le coupable. 

Réussiront-ils cette périlleuse entreprise ?

JOËLLE PELLERIN

Image
Bonjour, tout le monde ! 
Aujourd'hui, je vous présente Joëlle Pellerin ! 


PERSONNAGE PRINCIPAL  de ma série en huit épisodes, intitulée  LES SÉMOLINES




Joëlle est une jeune trentenaire, dont la vie tourne autour de son fils âgé de dix ans. Elle revient habiter à Gentilly dans le but de recréer une cellule familiale pour Cédrik. Mais certains obstacles lui barrent la route : les sentiments contradictoires qu'elle ressent pour Sahale et la disparition d’anciens membres des Sémolines, groupe dont elle a fait partie durant son adolescence.  

Joëlle parviendra-t-elle à former la famille rêvée pour son fils ?


SAHALE BICHONNET

Image
Bonjour, tout le monde ! J'espère que vous allez bien. Moi, je vais à merveille, je suis en pleine promotion de ma nouvelle série numérique, Les Sémolines
Ce billet est le premier d'une série de onze que je publierai durant les prochains jours, afin de vous présenter les personnages de mon histoire. 
Avez-vous hâte ? Moi, oui ! Alors, allons-y !
Voici SAHALE BICHONNET. Ce personnage s'est présenté à moi il y a plus de dix ans, à l'époque où j'écrivais beaucoup de nouvelles littéraires et que mon flot créatif s'écoulait librement. J'ai senti ce personnage s'imposer dans mes pensées et dans mes tripes. Bien entendu, je ne savais pas quoi faire avec. J'ai jeté sur papier des impressions, des idées, ses mots à lui, car il me parlait. Dans un chaos total et une grande insécurité. 
Avec les années, et au fur et à mesure que j'avançais dans la rédaction de mon histoire, le personnage s'est précisé et est devenu le Sahale Bichonnet ci-dessous. 


P…

Pourquoi j'écris ?

Image
L’attente de ce moment, celui où des mains, autres que les miennes, tournent des pages. Oui, les pages de mon livre, que ces mains tâtent, hument, savourent... Mon livre, en format numérique ou papier, mon livre, parti dans le monde vivre sa propre vie, mon livre, sur lequel j’ai travaillé pendant plusieurs années ; je me suis acharnée à l’écrire, ce livre. Ce livre...
Pourquoi ce besoin de communiquer est-il si puissant chez moi ? Parce que je suis écrivaine, et que je n’écris pas pour les murs ni pour les roches ; j’écris pour les humains. Et savoir que mes mots sont lus, que mes lecteurs apprécient mon écriture, d'une manière ou d'une autre, ça me donne de l’énergie, c'est stimulant. On me lit ! Je suis profondément un être de communication ; c’est bon d’échanger avec les autres sur mon travail : leurs doutes et leurs enthousiasmes m’aident à progresser dans mon métier d’écrivaine.
Comment vivre alors ces longs moments où il n’y a pas de retours ni d'échanges, où j’i…